OSTEOPATHE ​EQUIN & CANIN

Qui à créé l’ostéopathie et comment s’est-elle développée ?

L’ostéopathie fut créée par le docteur Andrew Taylor Still en 1874.

Ce fut le premier homme à traiter les patients dans leur globalité en recherchant les causes de la maladie au lieu de traiter seulement les symptômes. Andrew fut rejeté par ses confrères et par le clergé, sa forme de thérapie et ses résultats sont assimilés à une pratique satanique.

En 1892, il décida d’ouvrir sa première école d’ostéopathie humaine :
« AMERICAN SCHOOL OF HUMAN OSTEOPATHY »

Dans les années 1900 de nombreuses autres écoles d’ostéopathie furent créées dans plusieurs états d’Amérique et c’est comme cela que cette thérapie commença à se développer.


L’ostéopathie sur les animaux fut développée par le docteur Dominique Giniaux au XXéme siècle. Il reprit des techniques d’ostéopathie humaine qu’il a adapté sur les animaux et plus particulièrement les chevaux.

Il a pu développer ses techniques ostéopathique sur les animaux grâce à sa grande connaissance dans ce domaine qu’il a appris pendant ses études de vétérinaire.

Par la suite il enseigna cette nouvelle médecine manuelle à d’autres vétérinaires et il fit également de nombreux congrés notamment aux Etats-Unis.

Grâce à cet homme l’ostéopathie animal commença à se faire connaître et à se développer.

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?

L’ostéopathie est une médecine manuelle et naturelle fondée sur une connaissance de l’anatomie, la physiologie et de la biomécanique de corps.

Cette médecine a pour but de remettre de la mobilité dans toutes les articulations du corps aussi bien osseuses que viscérales afin que l’animal puisse se déplacer librement et sans douleur.

Un simple blocage articulaire peut entraîner un déséquilibre dans l’harmonie du corps et provoquer la souffrance de votre animal qui se traduira par un changement dans son comportement.
« CETTE MEDECINE TRAITE LE CORPS DANS SA GLOBALITE, ELLE NE SE VEUT PAS SYMPTÔMATIQUE »

L’ostéopathie est dirigée par 3 grands principes :

1) L’unité du corps : Toutes le structures du corps doivent être en mouvement les unes par rapport aux autres.

2) La structure gouverne la fonction et la fonction détermine la structure : Pour qu’une articulation ou qu’un organe fonctionne correctement  il ne faut aucune contrainte mécanique.

3) L’auto-guérison, l’autorégulation : C’est la faculté du corps à maintenir un équilibre constant mais aussi à s’auto réparer à condition que ses moyens soient libre de fonctionner.

Copyright 2012 www.osteo-equin-picardie.com